Publication List for Department of French Language

Publication statistics for Department of French Language

  • Icon missing? Request it here.
  • 9

    Conference paper

  • 14

    Journal Article

  • 1

    Book

  • 0

    Chapter

  • 0

    PhD Thesis

  • 1

    Master Thesis

  • 0

    Final Year Project

  • 0

    Technical Report

  • 2

    Unpublished work

  • 0

    Document

Les effets coarticulatoires du contexte consonantique sur les voyelles

Dans la présente étude, nous allons essayer d’aller plus loin dans le domaine de la phonétique acoustique, c’est -à dire que nous allons analyser les effets coarticulatoires des sons à travers la distance existante entre les deux premiers formants [F1 et F2] désormais [fv] des voyelles et de leur entourage consonantique pharyngalisé : /tˁ, dˁ, sˁ/ et non pharyngalisé : /t, d, s/ .
Fathi Salam Terfas(1-2017)
publisher's website

L’ambiguïté de la typologie des dialectes arabes étude sociolinguistique et phonétique

Selon les études menées par les sociolinguistes et les dialectologues sur les dialectes arabes ; le terme de « parler arabe » désigne principalement et généralement les dialectes arabes parlés aujourd'hui dans le monde arabe. Certains auteurs comme Versteegh (2001) et Malherbe, (2010) et Salam (2012) et Embarki (2008), les parlers varient principalement selon certains critères de zones géographiques qu'ils recouvrent, et dans ce sens, plusieurs dialectologues ont pu se baser sur ce critère pour les classer. Dans Même sens, d'autres études proposent une classification sociolinguistique de ces parlers. Pour distinguer un parler d'un autre, plusieurs facteurs ont été pris en considération tels que les traits phonético-phonologiques, morphologiques et lexicaux. (Emabrki 2008). En ce qui nous concerne, nous essaierons de nous pencher sur les deux classifications proposés par les dialectologues et sociophonéticiens.
Fathi Salam Terfas(6-2018)
publisher's website

La place de la équation de locus dans la recherché sur la coarticulation

Locus équations sont des fonctions de régression linéaires dérivés en reliant les apparitions F2 de voyelles différentes à leur correspondant à des états stricts. Cette étude prétend examiner si les équations de locus peuvent être fort phonétiques descripteurs du contraste consonantique entre deux groupes consonantiques pharyngalisés vs non pharyngalisés et l'équation de locus varie-t-elle avec l'accent tonique. Les corpus utilisés sont des mots ayant des séquences C1V1 C2 V2 C3V3. Les résultats obtenus sont conforment à la littérature
Fathi Salem Terfas(6-2019)
publisher's website